Pourquoi choisir les couches lavables?

Pour la santé

car les couches lavables

  • sont naturellement douces et absorbantes et non allergisantes : pas de gels chimiques de polyacrylate et de matières potentiellement allergènes et toxiques (TBT, dioxines) sur sa peau encore immature.
  • Permettent à la peau de respirer, cela :

- diminue les érythèmes fessiers.
- diminue la température dans la couche

Important pour les petits garçons car cela diminue le risque de stérilité ultérieur, lié à une température trop élevée dans les couches jetables plastifiées).

  • L'acquisition de la propreté est en général plus précoce (6 mois) qu'avec des jetables.


Pour la planète future de votre bébé :


Le déchet le plus facile à éliminer, est celui que l'on n'a pas produit!
Savez vous qu'avec des couches jetables :
- un bébé génère de la naissance à la propreté plus d'une tonne de déchets!
- Sur la CUS (CU de strasbourg) : plus de 6000 tonnes de couches usagées incinérées par an!
- Votre bébé utilisera 4500 couches soit une poubelle du volume de sa chambre (35m3)!

Leur coût écologique de fabrication et de destruction est élevé, Voir écobilan sur Alsace-ecoservices.org

 

Les couches lavables...comment ça marche?.....

Elles sont en 3 parties :

1- La couche lavable :
préformée avec élastiques aux cuisses et à la taille et avec pressions ajustables pour s'adapter au mieux à la morphologie de votre bébé et éviter les fuites.

2- Le voile de protection :
un voile de cellulose biodégradable,en contact avec les fesses de bébé. Il retient les selles et permet de les jeter directement dans les toilettes lors du change.

3- La culotte de protection :
Elle est imperméable, élastiquée et se ferme avec des velcros ou pressions.
Elle fait une deuxième barrière aux fuites tout en évacuant la chaleur et en laissant respirer la peau de votre bébé. Elle peut être blanche ou pleine de motifs rigolos....

 Et le change?
----------------------------------

vidéo de démonstration ici

- jeter le papier souillé dans les toilettes 
- stocker la couche sale, dans un seau jusqu'au lavage 
- mettre une couche propre garnie d'un nouveau papier 
- bien ajuster la couche avec les pressions
- recouvrir avec la culotte. Attention que la couche ne dépasse pas de la culotte sinon fuites!!!

Questions frequentes: 
Les fuites sont elles plus fréquentes?
Non car les couches lavables sont munies d'élastiques s'adaptant parfaitement à la morphologie de l'enfant. La culotte est imperméable et évite les fuites si l'enfant
est changé régulièrement comme pour une jetable.

Est-ce que cela fait un gros popotin?
Nous avons 4 tailles de couches de la taille XS maternité à la taille L (12kg et plus) ce qui permet contrairement à des couches multitailles allant de la naissance à la propreté, d'être toujours bien ajustéees (donc quasi sans fuites), sans effet gros popotin et avec une absorption adaptée au volume d'urine du bébé qui grandit.

L'écartement des cuisses dû au volume des couches lavables n'est il pas nocif pour mon bébé?
Le volume des couches maintient les hanches de votre bébé écartées dans une position idéale à leur formation, c’est cette position hanches écartées que l’on préconise aussi pour le portage ou pour soigner les bébés qui ont des problèmes de hanche… 

Est-ce normal que bébé a toujours les fesses humides?
C'est normal que le bébé aie les fesses humides, puisqu’il n’y a pas de gel absorbant chimique, juste l’absorption naturelle du tissu. La peau du bébé suporte très bien l'humidité (il a passé 9mois dans l'eau!!) et cela ne pose pas de problème (notamment la nuit) s’il ne reste pas dans ses selles. Des générations d’enfants (peut être même vous!) ont été vêtues de couches lavables. 

Y a t il plus de risques de fesses rouges?
Les fesses rouges ne sont pas liées à l'humidité mais à un temps prolongé de contact avec les selles ou à un "décapage" trop fréquent de la peau avec des savons ou lingettes (à eviter!!!) qui enlèvent le film gras protecteur de la peau. Idéalement on ne devrait utiliser que de l'eau pour les pipis et un savon doux ou liniment pour nettoyer les selles si l'eau ne suffit pas. Il est de plus en plus conseillé de limiter aussi les bains à 2 par semaine et sans grand savonnage. De nombreux parents viennent à bout des erythèmes fessiers avec les couches lavables après avoir essayé toutes les marques de jetables... (attention à la lessive utilisée pour le nettoyage des couches : elle doit être sans parfums et agents allergisants!) 

Est-ce que cela prend plus de temps?
Changer l'enfant demande quelques secondes de plus qu'avec des couches jetables mais c'est du temps d'échanges et de contact entre vous qui n'est pas perdu. 
Mais de nombreux parents n'utilisent pas les lavables du fait des lessives en plus que cela génère et c'est pour leur permettre de participer aussi à la réduction des déchets que le service de nettoyage a été créé.

Est-ce que je dois changer et laver la culotte de protection à chaque fois?
Non la culotte de protection imperméable ne se change que lorsqu’elle est souillée (rare) ou quelle commence à sentir (au bout de quelques jours). C'est l'avantage d'avoir une culotte et une couche séparés, cela évite de laver la culotte à chaque fois donc prolonge sa durée de vie (ainsi que celle de la couche du coup). 

Et l'odeur lors du stockage?
Les matières naturelles limitent la prolifération bactérienne responsable des mauvaises odeurs. Une couche en coton/chanvre est donc moins malodorante qu'une couche plastique jetable. 
Les selles, retenues dans le papier de protection, sont éliminées avec celui-ci dans les toilettes lors du change.
Il ne reste que les odeurs d'urine, qui peuvent être facilement éliminées par quelques gouttes de vinaigre ou d'huile essentielle de lavande ou tea tree. 

La pollution liée au lavage des couches n'est elle pas plus importante que celle de la destruction des couches jetables?
Même en tenant compte des consommations en eau et énergie nécessaires au lavage, et parce que les lessives utilisées sont respectueuses de l'environnement, l'écobilan des couches lavables est plus favorable que celui des jetables . En effet le coût écologique de fabrication et de destruction des jetables est très élevé.